lundi 4 juillet 2016

Comment choisir un robot pâtissier ? {guide}

Que ce soit avec mon propre matériel, par des tests produits ou en travaillant chez des photographes culinaires pour mes livres, j'ai testé beaucoup de robots pâtissiers. Du coup, j'ai pensé que ce serait une bonne idée de vous faire part de mon expérience et de vous donner à la fois des conseils pour bien choisir son robot à pâtisserie et mon avis sur les différents robots que j'ai testés.



Un robot pâtissier, c'est juste génial : ça fait gagner un temps fou, ça permet de monter des chantilly et crèmes fouettées bien fermes, de faire des pâtes à tarte en deux minutes, et c'est indispensable quand on aime faire de la pâtisserie ! :)

Comme l'article est assez long, je le divise en trois parties : tout d'abord ici un guide pour choisir son robot pâtissier, puis un comparatif entre le Kenwood Chef Titanium et le Kitchenaid Artisan (2 robots vraiment tops) et enfin un comparatif avec les points forts et les points faibles de trois robots moins chers : le MasterChef gourmet de chez Moulinex, le Major premier et le Prospero de chez Kenwood.



On parlera ici des robots sur socle, spécialement conçus pour la pâtisserie, à ne pas confondre avec les robots multifonction.

Voici les points essentiels à regarder avant d'acheter un robot pâtissier :


1. Les différentes fonctions

Les fonctionnalités qu'offre le robot sont les points les plus importants à prendre en compte. La plupart des robots disposent de 3 accessoires de base : le fouet pour fouetter, la feuille pour crémer et le crochet pour pétrir.

LE FOUET :
 

Le fouet sert à monter les blancs en neige, fouetter les ingrédients, faire monter des ganaches, des crèmes fouettées, crème Chantilly, etc. Pour moi, ça représente 90% de l'utilisation de mon robot. Vous allez me dire : alors pourquoi acheter un robot pâtissier qui vaut une fortune plutôt qu'un simple fouet électrique si c'est pour faire la même chose ?! Et bien justement, non, ce n'est pas du tout la même chose selon le robot que vous achèterez !

fouet robot patissier
Blancs d’œufs fouettés au robot pâtissier

D'abord, quand on fouette avec un robot, on ne reste pas planté pendant 10 minutes devant son plan de travail à tenir le fouet de la main droite et essayer tant bien que mal d'avancer sur le reste de la recette avec la main gauche (ou l'inverse). Avec un robot pâtissier, on lance le robot et on avance sur la suite de la recette en attendant, ou on fait carrément autre chose. C'est un énorme gain de temps quand on fait beaucoup de pâtisserie !

Ensuite, le fouet du robot pâtissier n'a pas du tout la même forme que ceux d'un fouet électrique. Celui du robot est beaucoup plus gros, ce qui permet d'incorporer beaucoup plus d'air et donc de mieux faire monter les préparations. C'est incomparable.


Enfin, de nombreux robots ont une rotation avec mouvement planétaire, c'est-dire qu'ils tournent sur eux-même mais aussi autour de la cuve. Cela permet de fouetter la préparation de façon parfaitement uniforme. Une vidéo par ici pour mieux vous rendre compte du mouvement : https://www.youtube.com/watch?v=lY_ir6qv7TU.


Lorsque vous comparez des robots pâtissiers, je vous conseille de faire attention aux éléments suivants concernant le fouet :

  • Vérifiez la distance entre l’extrémité du fouet et la cuve une fois le robot fermé. C'est une chose à laquelle on ne pense pas quand on n'a jamais eu de robot pâtissier mais qui est super importante. En effet, si cette distance est trop importante, vous ne pourrez pas fouetter des petits quantités d'aliments, comme un blanc d'oeuf car votre fouet n'attendra pas les ingrédients et tournera dans le vide. Certains fabriquant ont bien compris l'importance de ce qui pourrait paraître un détail en axant leur communication justement sur ces petites quantités parfois difficiles à atteindre, comme c'est le cas pour le MasterChef Gourmet de chez Moulinex et son fouet flex.

  • Vérifiez que la fixation du fouet soit en métal plutôt qu'en plastique : vous allez vous en servir souvent, et monter et démonter le fouet plusieurs fois par préparation. Si comme moi vous vous servez de votre robot quasi tous les jours, cela signifie que vous allez monter et démonter le fouet peut-être une cinquantaine de fois par mois, alors il vaut mieux que soit solide !
LA FEUILLE :

La feuille sert à réaliser des pâte à tarte, amalgamer des ingrédients, mélanger en écrasant, donc sans incorporer d'air, contrairement au fouet. Selon les robots, elle est en métal ou en plastique, la version métal étant bien plus solide.
Certains robots comme le kitchenaid ont en option un batteur à bord souple qui permet de rabattre la pâte au fond de la cuve. C'est très pratique car cela évite de devoir arrêter régulièrement le robot et de rabattre la pâte à la maryse. Cet accessoire est juste génial !



LE CROCHET :

Enfin, le crochet sert à pétrir les pâtes à brioche, pâte à pain, etc. C'est l'outil dont je me sers le moins souvent, mais qui ne peut être remplacé par aucun autre à part les mains ! Et la pâte à brioche à la main, non merci.

Comme pour le fouet, il peut être en métal ou en plastique, je vous conseille en métal.

brioche krantz cake
Krantz cake réalisé avec le crochet du robot pâtissier

2. La puissance


Le robot est parfois mis à rude épreuve, en particulier lors de la préparation de pâte à pain ou à brioche. Il doit donc être pourvu d'un moteur puissant ou il risque de ne pas tenir longtemps. Les robots haut de gamme sont conçus être utilisés fréquemment et durer longtemps. Niveau prix, vous vous y retrouverez très vite.

Comment connaître la puissance d'un robot pâtissier ?
Malheureusement, il ne suffit pas de lire le nombre de watts sur l'étiquette du produit, ce serait trop simple ! En effet, avec la même puissance affichée, deux robots peuvent être en réalité très différents.

Outre la puissance affichée, il est important de savoir où est installé le moteur : dans le bras (il s'agit de la partie sur laquelle on accroche les accessoires), on parle alors de moteur à transmission directe, ou dans le socle (donc beaucoup plus loin des accessoires), on parle ici de moteur à courroie.
Plus le moteur est installé près des accessoires qu'il va faire tourner, plus sa puissance sera utilisée à 100%. A l'inverse, si le moteur est dans le socle, sa puissance va subir une déperdition.

Il est aussi nécessaire de connaître le nombre de sorties moteur, c'est-à-dire le nombre d'accessoires que le robot est capable de faire tourner en même temps. S'il est de 4, il va nécessiter un moteur deux fois plus puissant qu'un robot ne comptant que 2 sorties.

Ici un exemple de robot avec plusieurs sorties : le robot Continental Edison.
Continental Edison - CERB100WB Continental Edison - Robot professionnel 1000 W noir + accessoires


Ainsi, le Kenwood chef Titanium (mon préféré et de loin, je vous en reparlerai la prochaine fois) a une puissance affichée de 1400 W, une transmission à courroie et compte 4 sorties moteur.
Son concurrent direct, le KitchenAid artisan, a lui une puissance de 300 W, une transmission directe et 2 sorties moteur.
Vous l'avez compris, contrairement à ce que l'on pourrait penser en lisant simplement les étiquettes, le Kenwood n'est pas 4,5 fois plus puissant que son concurrent.




3. La cuve


Deux aspects importants concernant la cuve : sa taille et sa matière.
A propos de la taille, prenez-la assez grande pour que vos blancs en neige ne débordent pas dès qu'ils sont un eu trop nombreux, et pas trop pour ne pas prendre toute la place dans le lave-vaisselle.
Pour moi, l'idéal, c'est 4,6 L.

La plupart des cuves sont en inox, mais on peut être tenté d'en choisir une en verre, tout simplement parce que c'est super joli :

Mais c'est aussi plus cher et beaucoup plus lourd qu'une cuve en inox. Quand il faut la mettre à sécher on ne peut pas la poser sur l'égouttoir de peur qu'elle tombe et se casse, ce n'est vraiment pas pratique, je déconseille !

4. Le prix

Et oui, quand on achète un robot pâtissier, ça fait mal au porte-monnaie, mais quand je vois le temps que le mien m'a fait gagner depuis que je l'ai, je pense que je l'ai rentabilisé 100 fois !

On trouve 3 gammes de prix qui correspondent à 3 utilisations différentes :

  • Moins de 300 € : ce sont des robots pâtissiers qui vous rendront bien service, mais sur la durée, je n'en mettrai pas ma main à couper. J'en ai testé quelques uns pas cher et je n'ai pas été convaincue. Un pourtant sort du lot, c'est le MasterChef Gourmet de chez Moulinex dont je vous parlais au-dessus. J'ai vraiment été surprise par sa qualité pour moins de 200 €, je pense que c'est une vraie bonne affaire !
  • De 300 à 700 € : ce sont les robots qui sont en général dans les tops des ventes car ils sont solides, puissants et répondent à la plupart des besoins d'une famille. C'est ce que j'ai choisi avec mon Kenwood chef Titanium. A mon avis entre 350 et 550 € selon les budgets, on a un super robot, je ne pense vraiment pas qu'il soit nécessaire d'aller au-delà, sauf bien sûr si on souhaite acquérir un robot chauffant.
  • Plus de 700 € : On trouve soit des robots professionnels (dont la plupart d'entre nous n'ont pas l'utilité), soit des robots qui, en plus des fonctions dont je vous parlais au-dessus, chauffent et permettent donc de cuire les aliments. C'est le cas du fameux Thermomix ou du Cooking Chef de Kenwood (c'est ce dont je rêve ^^).

5. Le design

Un robot pâtissier ne se range pas dans un placard (d'abord il ne rentrerait pas, ensuite il serait trop lourd à sortir et ranger car vous allez vous en servir tout le temps !). Il trône donc en permanence dans la cuisine et doit vous plaire esthétiquement.

Si on veut être sûr de ne pas se tromper, on peut en choisir un tout inox, comme ceux de la marque Kenwood.

Le plus jolis restent tout de même à mon avis les Kitchenaid qui se déclinent en un grand nombre de couleurs, allant du blanc au noir, en passant par le rouge, le rose, le jaune, le bleu et j'en passe.


6. Le nombre de vitesses

Je classe le nombre de vitesses en dernier car même si c'est souvent un argument commercial, c'est en réalité quelque chose qui ne veut rien dire du tout.
Par exemple, le Kitchenaid est vendu comme disposant de 10 vitesses et, en effet, il peut lire des chiffres allant de 1 à 10 au niveau de la manette de vitesse. Seulement, en réalité, il n'est possible d'en sélectionner que 6.
Pour le Kenwood Chef, il est aussi 6 vitesses, mais on les sélectionne en tournant une molette, du coup on peut tourner la molette par exemple sur 3,5 ou 5,25, bref, ça ne veut plus rien dire non plus.
Ce qui compte, c'est la vitesse minimale, la vitesse maximale, et qu'il y en ait disons au moins 5 différentes au total.


Même la fonction pulse ne me convainc par beaucoup. Appuyer sur pulse ou tourner le bouton un cran de plus, j'ai du mal à comprendre le gain de temps.

Voilà, on a fait le tour des conseils pour choisir un robot pâtissier ! Dans quelques jours, je posterai un article avec un comparatif entre le Kenwood Chef Titanium et le Kitchenaid Artisan, puis un guide avec 3 robots pâtissiers pas trop chers.

Ce qui est certain, c'est que personnellement je n'ai pas regretté une seule seconde l'achat de mon robot pâtissier. Je m'en sers quasiment tous les jours, parfois même plusieurs fois par jour. Et le temps que j'ai gagné... je m'en sers pour préparer davantage de recettes ;)

26 commentaires :

  1. Très utile cet article. Pour ma part, je me suis fait offrir le K-Mix fuchsia et grâce à lui j'ai approfondi ma passion pour la pâtisserie :)

    RépondreSupprimer
  2. Très utile cet article. Pour ma part, je me suis fait offrir le K-Mix fuchsia et grâce à lui j'ai approfondi ma passion pour la pâtisserie :)

    RépondreSupprimer
  3. Merci beaucoup pour cet article. Il est très utile et ma permis d'y voir plus clair pour l'achat de mon futur robot pâtissier.

    RépondreSupprimer
  4. Merci beaucoup pour cet article. Il est très utile et ma permis d'y voir plus clair pour l'achat de mon futur robot pâtissier.

    RépondreSupprimer
  5. Bon article, clair et concis!
    J'ai un cooking chef depuis 8 mois et c'est une merveille pour absolument tout!
    Préparations diverses, pâtisseries, petits plats mijotés, etc....il est top!
    Il est en action tous les jours!
    Je ne regrette absolument pas cet investissement! Et le recommande vivement autour de moi.

    RépondreSupprimer
  6. moi j'ai le thermomix (super utile, je 'men sers quasi tous les jours),mais j'ai aussi acheté le kitchenaid rien que pour la patisserie (la chantilly se fait beaucoup mieux au kitchen aid qu'au thermomix par ex)et je ne regrette pas! mes 2 robots se complètent parfaitement! et je n'ai besoin de rien d'autres! d'ailleurs si la France gagne demain ,je fias le gateau tricolore avec mon kitchenaid!

    RépondreSupprimer
  7. J'ai investi dans un kitchenaid et j'en suis complètement folle!!! Je m'en sert chaque jour et la réussite de mes préparations est sans appel! Les gâteaux sont superbes,les brioches du petit déjeuner se font en 3 minutes,les génoises sont à tomber . .. bref je le recommande de toute urgence à toutes celles qui veulent la perfection.

    RépondreSupprimer
  8. J'ai investi dans un kitchenaid et j'en suis complètement folle!!! Je m'en sert chaque jour et la réussite de mes préparations est sans appel! Les gâteaux sont superbes,les brioches du petit déjeuner se font en 3 minutes,les génoises sont à tomber . .. bref je le recommande de toute urgence à toutes celles qui veulent la perfection.

    RépondreSupprimer
  9. Le cooking chef est vraiment top ! De tout point de vue ! J'en suis ravie. Un bel investissement ;-)

    RépondreSupprimer
  10. Et que pensez-vous du K-Mix j'ai vu que c'était c robot qui était dans 'le meilleur pâtissier" mais je me doute qu'ils sont en collaboration avec la marque et que ce n'est pas vraiment un choix purement objectif

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Amandine, le k-mix est très bien ! Un peu en-dessous du kitchenaid, mais le prix est plus faible aussi . Le titanium est au-dessus des deux. Kenwood a voulu concurrencer les couleurs du kitchenaid avec ce modèle un peu plus sympa que les autres Kenwood esthétiquement.

      Supprimer
    2. Merci pour votre réponse !
      J'ai un robot qui date un peu et que je n'ai pas payé très cher. Sauf que grâce à votre blog, je fais de plus en plus de pâtisseries et j'ai envie d'aller plus loin. Un investissement va s'imposer, mais Noël arrive !

      Supprimer
  11. Bonjour.
    Merci pour votre article, il m'a convaincu !!!!
    Je rêve du kitchenaid mais il y a tellement de modèles que je ne sais pas lequel choisir....
    pourriez-vous m'éclairer?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nadia, viens de faire un article à ce sujet ici : http://www.iletaitunefoislapatisserie.com/2016/11/quel-robot-patissier-kitchenaid-choisir.html

      Supprimer
  12. Merci de cet article clair et bien complet. Mon fils vient de m'offrir pour Noël un robot pâtissier et, manifestement, il a fait un bon choix.
    Par contre, en continuant mes recherches sur Google, je suis tombée sur cet article daté du 14/07/16 qui me semble bien être un copié-collé du vôtre :
    https://www.lesdelicesdalexandre.fr/meilleur-robot-patissier/
    C'est une honte d'utiliser ainsi frauduleusement votre travail !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, en effet, merci de m'avoir prévenue ! Je vais lui écrire tout de suite, mais ce genre de personne n'a en général aucun scrupule ! :(

      Supprimer
  13. Bonjour,

    Très bon préambule, toutefois...
    Utilisez-vous vraiment plusieurs sorties simultanément ?
    Le fait qu'il y ait plusieurs sorties ne divise pas la puissance par le nombre de sorties...

    RépondreSupprimer
  14. Ca ne "divise" que si tu les utilises simulatanément.
    La puissance est répartie sur les différentes sorties, certes.
    mais seule celle qui est utilisée, oppose un couple resistant, et donc utilise de la puissance.
    Si tu as 1400 W, tu perds une partie dans les courroies et la "boite de vitesse" qui réparti le mouvement sur les différentes sorties... il doit te rester 900 W utiles environ...
    Mais il n'y a pas 300W par sortie. il y a 900W sur la sortie utilisée, et rien sur les autres...

    RépondreSupprimer
  15. La puissance est bien divisée par le nombre de sorties, sinon les Kenwood seraient 3 fois supérieurs aux Kitchenaid, ce qui n'est pas le cas. N'hésitez pas à vérifier sur les sites d'électroménager ou de fabricants.

    RépondreSupprimer
  16. L'erreur se trouve déjà peut-être ailleurs.
    Mais physiquement comment pourrait-elle être divisée ?
    Elle est partagée dans le sens où chaque sortie applique un couple résistant (P=C.w P puissance en Watt, C couple en N.m, w vitesse de rotation en rd/s)
    Si le couple est nul, la puissance consommée par la sortie est nulle.

    Utilises plusieurs sorties avec des pâtes lourdes, et tu verras ton robot peiner plus que si il n'y avait qu'une sortie d'utilisée, preuve que la puissance n'est pas "divisée". (évidement il faut que tu approche de la limite de puissance du moteur)

    Admettons que la puissance soit "divisée". Que devient la puissance d'une sortie non utilisée ? As-tu constatée un échauffement ?

    Quand à la différence entre le KitchenAid et le Keenwood, elle est plus due à mon avis à la différence de transmission dont le rendement est très différent. Il y a clairement un prix à payer pour avoir des sorties à des vitesses très différentes. Par ailleurs il y a sans doute une différence sur la valeur indiquée, puissance maxi en crête sans doute pour Kenwood et puissance en palier pour KitchenAid. Ce qui expliquerait une différence sur le papier qui ne se retrouve pas dans la réalité.

    Après la puissance est peut-être suffisante, ce qui fait que avec l'un comme avec l'autre tu me mets pas le moteur en difficulté. et tu ne vois pas de différence.

    Enfin le Keenwood propose une sortie à vitesse rapide que n'a pas le KitchenAid, et la puissance supplémentaire n'est là que pour avoir un couple suffisant sur cette sortie, mais ne présente pas d'interêt pour les autres sorties.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok si vous voulez la valeur n'est pas divisée mais au final ça revient au même ;)

      Supprimer