28 août 2018

Choisir une plaque de cuisson : gaz, vitrocéramique, induction ou électrique ?

Comment choisir une plaque de cuisson (ou table de cuisson) ? Quelles sont les différences entre les plaques au gaz, les plaques électriques, les vitrocéramiques et celles qui fonctionnent à l'induction ? Quels sont les critères importants à étudier avant d'acheter ? Vous comprendrez tout en lisant cet article !

https://www.iletaitunefoislapatisserie.com/2018/08/choisir-une-plaque-de-cuisson-induction-gaz-vitroceramique.html



Il y a quelques semaines, j'ai changé ma plaque vitrocéramique pour une plaque à induction. J'ai pas mal hésité et je me suis renseignée sur ce qui me conviendrait le mieux. Je vais donc pouvoir expliquer toutes les différences et vous donner mon avis sur les 3 systèmes puisque j'ai tout testé.

Les plaques électriques


C'est ce que j'ai eu en partant de chez mes parents. Quelle galère... J'ai changé dès que j'ai pu (enfin je les ai gardées quand même quelques années) ! Si votre budget vous le permet, je vous conseille vraiment de prendre autre chose. Après, on n'a pas toujours le choix et puis si elles font le job, c'est déjà pas mal !

Les plaques électriques sont en inox ou en émail.

http://track.effiliation.com/servlet/effi.redir?id_compteur=21649259&url=https://www.boulanger.com/ref/278314


Avantages
  • Le prix : les plaques électriques sont très abordables, ce sont les moins chères du marché. On en trouve dès 25 € avec des modèles en pose libre (ce qui est très pratique pour les petits espaces car on peut la ranger quand elle ne sert pas et la poser sur n'importe quoi quand on s'en sert).


Inconvénients
  • Nettoyage : c'est difficile de les garder propres sur le long terme. Les aliments tombent sur les bords et on se retrouve vite avec des traces tout autour de chaque point de cuisson. Si des aliments tombent sur le point de cuisson en lui-même, c'est l'enfer à nettoyer.
  • Lenteur : les montées et baisse en température sont lentes par rapport aux autres systèmes.


Les plaques au gaz


Le gaz reste le top du top pour la cuisine. C'est avec lui que vous saisirez le mieux vos viandes et que vous pourrez parfaitement contrôler vos préparations.
Ces plaques sont généralement en inox, mais elles peuvent aussi être en émail.

http://track.effiliation.com/servlet/effi.redir?id_compteur=21649259&url=https://www.boulanger.com/ref/847484


Par contre, évidemment, il faut être raccordé au gaz ! Ce n'est pas mon cas, donc la question ne s'est pas posée. Sinon, j'aurais certainement opté pour une plaque mixte (je vous en reparle plus bas).

J'ai tout de même cuisiné au gaz pendant quelques années puisque c'est ce que j'avais avant d’emménager dans ma maison actuelle.
De plus, c'est toujours cette solution qu'ont choisi les photographes chez qui je travaille quand je réalise mes livres de cuisine. Ce qui est logique puisqu'ils accueillent des grands chefs qui, eux, cuisinent quasi exclusivement au gaz.

Il existe maintenant de très belles plaques au gaz, sans grilles horribles à nettoyer. Après c'est selon le budget bien sûr.
http://track.effiliation.com/servlet/effi.redir?id_compteur=21649259&url=https://www.boulanger.com/ref/1108224


Avantages
  • Le prix : elles sont moins chères que les vitrocéramiques et les inductions, mais tout de même plus chères que les plaques électriques.

Inconvénients
  • Plus lentes que l'induction pour monter en température.
  • Difficiles à nettoyer : il faut enlever la grille de protection et bien frotter autour des brûleurs avant que ça s'incruste. Il faut aussi nettoyer les grilles dès la moindre projection si on veut les garder nickel.
  • Évidemment, il faut avoir le gaz.


Les plaques vitrocéramiques


J'en ai eu pendant 12 ans, donc je connais très bien. La matière vitrocéramique a été inventée par la marque Scholtes en 1974 (c'était d'ailleurs la marque de mon ancienne plaque).

Attention, il existe deux types de foyers sur les plaques vitrocéramiques :
  • Foyer radiant : moins cher et moins performant
  • Foyer halogène : plus cher et plus performant
Pour avoir un rapport qualité prix idéal, c'est pas mal de combiner les deux avec par exemple 3 foyers radiants et 1 foyer halogène sur une même table de cuisson.

Avantages
  • Nettoyage : le nettoyage est plus facile qu'avec le gaz puisque la plaque est plate.

Inconvénients
  • Lenteur : la montée et la descente en température sont beaucoup plus lentes qu'avec l'induction. Du coup ça déborde souvent quand on est un peu tête en l'air comme moi.
  • Nettoyage : comme la plaque chauffe, l'éponge va brûler dessus si on nettoie direct. Mais si on attend, les aliments tombés sur la grille vont continuer de cuire dessus et donc brûler, même carboniser. Du coup, c'est difficile de garder une plaque nickel sur le long terme. Il existe tout de même un petit outil qui m'a été bien utile pour enlever le brûlé. Voilà la bête :



Les plaques induction


Ce sont des tables avec généralement une surface en verre.

Avantages
  • Rapidité : Ces plaques montent très vite en température. On peut faire bouillir une grande casserole d'eau en 2 minutes par exemple. De même, la température redescend aussitôt qu'on lui demande, tout comme pour le gaz.
  • Nettoyage : ce sont les plaques les plus faciles à nettoyer puisqu'elles ne chauffent pas. Enfin elles chauffent car une poêle ou une casserole chaude posée dessus va forcément lui transmettre sa chaleur. Mais elle chauffe tout de même beaucoup moins que la vitrocéramique, ce qui évite aux aliments de brûler s'ils tombent dessus.
  • Sécurité : les plaques s'arrêtent de fonctionner dès qu'on enlève la casserole.
  • Anti-débordement : les plaques s'arrêtent quand la casserole débordent (le bonheur).
  • Verrouillage : on peut verrouiller les plaques afin d'empêcher les enfants de les allumer.
  • Programmation : on peut programmer par exemple 20 minutes de cuisson puissance 5 puis 1 heure puissance 2. La plaque s'occupe de tout !
Attention, toutes ces options ne sont pas sur toutes les plaques. Il faut vérifier avant d'acheter.

Inconvénients
  • Le prix : ce sont les plaques les plus chères.
  • Il faut des poêles et casseroles comptables avec l'induction.

Comment savoir si une poêle ou casserole est compatible avec l'induction ?
Placez un aimant près de la poêle ou de la casserole. S'il est attiré, c'est bon !

Il existe des adaptateurs qui permettent d'utiliser toutes les poêles et casseroles sur les plaques induction. Par contre, il y a aura une déperdition de chaleur par rapport aux ustensiles posés directement sur la plaque. Ce n'est donc pas un système parfait, mais ça évite de tout renouveler au moins temporairement.

https://www.amazon.fr/gp/product/B00A2E0EA0/ref=as_li_tl?ie=UTF8&tag=iletaitunefoislapatisserie-21&camp=1642&creative=6746&linkCode=as2&creativeASIN=B00A2E0EA0&linkId=a3ee1607bec27843d805a489bcd3a3d8



Voici celle que j'ai choisie, de la marque Electrolux :

https://www.awin1.com/cread.php?awinmid=7735&awinaffid=297041&clickref=&p=https%3A%2F%2Fwww.darty.com%2Fnav%2Fachat%2Fencastrable%2Ftable_cuisson%2Ftable_induction%2Felectrolux_ehxd675fak.html

Elle est géniale ! Je vous en reparlerai plus tard :)



Les plaques mixtes


Il existe des plaques qui disposent de 2 systèmes de cuisson :
  • gaz + électrique
  • ou gaz + induction

La combinaison gaz + induction est vraiment le top du top si vous pouvez vous le permettre.
L'avantage par rapport au gaz seul, c'est que vous pouvez continuer d'utiliser vos plaques même si votre bouteille est vide.

http://track.effiliation.com/servlet/effi.redir?id_compteur=21649259&url=https://www.boulanger.com/ref/1088526


Une fois que vous aurez décidé quel système de cuisson vous souhaitez, il ne faudra pas oublier de vérifier certains critères importants avant d'acheter.

Les critères à regarder avant d'acheter une plaque de cuisson


La taille de votre emplacement

C'est la première chose à regarder. La plaque de vos rêves rentre-t-elle dans votre cuisine ? Pour le savoir, il ne faut pas regarder la taille de la plaque en elle-même, mais la taille de la partie qui va rentrer dans votre plan de travail.

Quand j'ai changé de plaque, je n'ai vérifié que l'extérieur. Mais, pas de chance, ma nouvelle plaque ne rentrait pas dans l'emplacement de l'ancienne. J'ai donc dû acheter une scie sauteuse et agrandir le trou pour la faire rentrer.
C'est possible quand il faut agrandir. Ça devient plus compliqué quand il faut réduire...

Le nombre de foyers

Les plaques de cuisson disposent d'1 à 6 foyers. Si vous êtes seul ou en couple sans enfants ou avec un seul enfant, une plaque avec 2 ou 3 foyers peut suffire. Si vous êtes plus nombreux, c'est pas mal de prendre une plaque avec 4 foyers.

Personnellement, j'ai 4 foyers. Mais je vais être honnête, c'est hyper rare que je me serve des 4 en même temps. C'est le cas parfois quand j'ai du monde qui vient manger et que je suis obligée de répartir les aliments dans plusieurs casseroles car tout ne rentre pas dans une seule par exemple. Mais au quotidien je me sers tous les jours de 2 foyers et parfois de 3.

Les différentes fonctions de la plaque

Certaines plaques de cuisson offrent des possibilités comme le maintient au chaud, le mijotage, la fonction booster, etc.

Les boutons de commande de la plaque

Les boutons permettent de régler la puissance des foyers. Ils peuvent être :
  • Des vrais boutons qui ressortent de la plaque : franchement c'est le plus pratique, mais les aliments ont tendance à se glisser dessous (notamment quand ça déborde), ce qui rend difficile le nettoyage.
  • Des boutons tactiles : c'est moins pratique (enfin ça prend 1 seconde de plus qu'un bouton à tourner on va dire), mais par contre par de problème de nettoyage.

Ces boutons peuvent être placés sur le côté droit de la plaque ou sur le devant. Si vous êtes gaucher, c'est peut-être mieux devant...

Le look

De plus en plus, les marques essaient de proposer des jolies plaques de cuisson. Il y a même maintenant des tables induction blanches, je trouve ça super beau.

http://track.effiliation.com/servlet/effi.redir?id_compteur=21649259&url=https://www.boulanger.com/c/nav-filtre/table-induction%3Ffacettes_communes_____coloris~blanc


A vous de voir ce qui va le mieux dans votre cuisine :)

Retrouvez ici toute ma rubrique matériel de cuisine et pâtisserie.

Vous aimez mes recettes ? Retrouvez-les dans mes livres avec plein d'inédites !

Mon livre
Mon Ebook


En savoir +


En savoir +

4 commentaires :

  1. Coucou Christelle,

    Merci pour cet article très bien rédigé !

    Personnellement depuis que j'ai testé l'induction je ne trouve rien qui ne puisse rivaliser avec, même le gaz car je le trouve plus difficile à maîtriser.

    Pour la compatibilité des casseroles, il existe des plaques qui font le lien entre la plaque et la casserole non compatible. Même si ce n'est pas aussi performant ça permet de garder quelques casseroles qu'on ne veut pas jeter.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour l'article. Etant raccordé au gaz de ville, nous avons pris du gaz (chéri ne voulait pas d'induction et moi pas de vitro). Maintenant, ils font des plaques gaz sans ces horribles grilles très difficiles à nettoyer. La mienne a des plots seulement au niveau des bruleurs pour poser les casseroles. De plus, ils font des surfaces un peu comme la vitro ou l'inducteur verre noir, blanc etc.
    Par contre, je regrette d'avoir pris une plaque 3 feux car, au gaz, le gros rond chauffe systématiquement les poignées des casseroles ou cocottes. Je pense que je n'aurai pas eu le problème avec l'induction. Sinon, l'avantage du 3 plots c'est qu'on casse plus facilement la grosse cocotte à côté de casseroles plus petites et, comme toi, j'ai quasiment jamais besoin d'avoir 4 casseroles en même temps.
    Ton info sur le combiné gaz et induction est très intéressante. je ne connaissais pas cette combinaison lorsque nous avons choisi et je pense que j'aurai pu obtenir ce compromis si j'avais su. Je note pour la prochaine fois. Je dis çà mais avant qu'une plaque gaz tombe en panne ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour toutes ces infos ! Je vais préciser tout ça dans mon article :)

      Supprimer