15 août 2018

Comment gagner de l'argent avec un blog culinaire ?

Alors là, c'est THE question : comment gagner de l'argent avec un blog de cuisine ou de pâtisserie ? Une question que l'on me pose tellement souvent ! Il est temps d'y répondre de la façon la plus claire possible, en essayant de ne rien oublier car les manières de gagner sa vie en étant blogueuse sont bien plus nombreuses qu'on imagine.

comment gagner de l'argent avec blog cuisine


La façon dont un blogueur gagne sa vie intrigue beaucoup. Les gens pensent souvent que c'est le nombre de visites qui définit le gain : tant de visites = tant d'euros.
En réalité, c'est beaucoup plus compliqué que ça.

Bien sûr, plus on a de visites, plus on a de chances de gagner de l'argent. Mais c'est loin d'être linéaire.

Concernant le métier de blogueur, je vous renvoie à mon article : Blogueur, un métier. Vous y découvrirez la face cachée du blogueur culinaire ;)

Il y a 5 principaux moyens de gagner de l'argent en tant que blogueur : les bannières publicitaires, l'affiliation, les partenariats avec les marques, se faire financier par un Tipeee et ouvrir une boutique.
Je vous décris les 5, puis je vous explique lesquelles je privilégie et pourquoi.

gagner de l'argent avec un blog


1. Les bannières publicitaires


Les bannières publicitaires sont la façon la plus connues, car la plus visible, de gagner des sous pour un blogueur.
Ce sont les publicités que vous voyez sur quasiment tous les sites. Si vous cliquez, le blogueur touche quelques centimes, si vous ne cliquez pas, il ne touche rien.

Certaines bannières fonctionnent aussi au nombre d'affichages. Pas de besoin de cliquer, si la pub s'affiche, le blogueur gagne quelques millièmes de centimes.


gagner de l'argent avec un blog


Comment installer une bannière publicitaire ?

Le plus simple, c'est de passer par Adsense. L'inscription est facile. Il suffit ensuite d'implémenter des codes dans votre site et le tour est joué.

Il existe ensuite de nombreuses régies publicitaires. Je ne sais pas combien, mais énormément car je reçois régulièrement des mails de régies me proposant de tester leurs services.

Toutes se présentent comme largement meilleures qu'Adsense, mais quasiment aucun de mes tests n'a été concluant. Seules 2 ou 3 régies se sont montrées meilleures parmi toutes celles que j'ai testées. Et le comble, c'est que l'une d'entre elles a fait faillite, me laissant avec une belle somme d'argent non payée. Mais ça, ce sont les bonheurs d'avoir sa propre entreprise...

Voici quelques exemples de régies publicitaires :
Celles que j'utilise :
D'autres :
Il y en a plein d'autres, ce serait trop long de toutes les citer.

Je profite de cet article pour ouvrir une parenthèse : l'utilisation d'adblock. Je sais que nombreux d'entre vous en utilisent, la preuve c'est que les revenus des blogueurs provenant des bannières publicitaires sont en chute libre.

Installer un adblock, c'est clairement empêcher le blogueur que vous êtes en train de lire de gagner sa vie... Je ne vais pas épiloguer, mais je trouve que les adblocks ne devraient pas être autorisés car ils coupent l'herbe sous le pied des créateurs.
C'est exactement comme du téléchargement illégal : on regarde un contenu en bloquant ce qui fait vivre le créateur. Déontologiquement c'est moyen.

En plus, je me suis aperçue récemment que certains Adblock effaçaient purement et simplement des parties de mon texte ou certain de mes liens. Donc si parfois vous avez l'impression qu'il manque un mot dans une phrase, coupez votre Adblock, ça résoudra le mystère !

gagner argent avec blog cuisine



Ce que j'aimerais, ce serait de pouvoir vous proposer soit de naviguer gratuitement sur le blog avec les pubs, soit payer un abonnement et naviguer sur un blog sans pub. Un peu comme pour les applis sur les téléphones. Mais bon, techniquement je ne pense pas que ce soit possible malheureusement.

Et puis qui paye pour supprimer les pubs des applis ? Sûrement pas grand monde, même si on râle après les pubs.


2. L'affiliation


L'affiliation est un système qui permet aux blogueurs de gagner un pourcentage sur des achats réalisés via leur blog.

Par exemple, ici, lorsque je présente un robot pâtissier et que je fais un lien vers Amazon ou Boulanger (ça peut-être n'importe quel marchand), je touche un pourcentage si vous achetez ce robot. Ce pourcentage varie selon les marchands et selon les produits, il peut aller de 1 à 10%, la moyenne étant de 5% je dirais.

Ce pourcentage ne diffère pas selon les marques. Ainsi, que vous achetiez un Kitchenaid ou un Kenwood, ça ne change absolument rien pour le blogueur.

Pour vous, ça ne change absolument rien non plus. Au lieu que 100% de la somme aille chez Amazon par exemple, 95% ira chez Amazon et 5% chez le blogueur.

Voici par exemple un lien vers des spatules sans affiliation, et ici un lien vers les mêmes spatules avec affiliation. Le prix est le même dans les deux cas, aucune différence pour vous.

Une précision tout de même concernant ce système. Il est loin d'être optimal et environ 25% des gains ne sont pas comptabilisés. De même, si vous cliquez mais que vous achetez plusieurs jours plus tard, voire le lendemain, ce ne sera pas compté non plus.

Quelques plateformes d'affiliation :


gagner de l'argent avec un blog culinaire


Certains sites marchands ont leur propre plateforme. C'est le cas d'Amazon par exemple ou de Booking.com.


3. Les partenariats avec les marques


Les marques font de plus en plus appels aux influenceurs pour développer leur notoriété. Nous touchons désormais autant de monde, voire davantage, que les grands médias, et nous sommes beaucoup moins chers.

Les collaborations entre marques et blogueurs peuvent prendre plusieurs formes :
  • Un article sponsorisé : le blogueur présente un produit directement sur son blog. Évidemment, je n'accepte des collaborations qu'avec des produits qui me plaisent et dont j'aurais pu parler même sans collaboration.
    C'est ainsi que fonctionnent la plupart des blogueurs. En cuisine et pâtisserie, ce sont le plus souvent des ingrédients ou des ustensiles. 
    Le blogueur a l'obligation légale de mentionner qu'un article est sponsorisé. Autrement, ce serait de la publicité déguisée. Sous mes articles, je note donc "article sponsorisé" ou "produit offert" selon le cas.
     
  • Une publication sur un ou plusieurs réseau social : une photo Instagram, une publication Facebook, etc.
    Cela prend parfois la forme d'un jeu. La marque offre un produit à un lecteur du blog et une rémunération au blogueur en échange de visibilité.

    comment gagner de l'argent avec un blog culinaire

    • Un évènement : certains blogueurs se font rémunérer pour participer à des évènements, d'autres y participent gratuitement. Personnellement, je trouve ça logique de se faire rémunérer : participer à un évènement et le relayer sur les réseaux sociaux, c'est du travail, pas du loisir.
      Après, j'ai assisté à plein d'évènements gratuitement ! Justement parce qu'ils me plaisaient.
      J'ai visité des usines de chocolat, j'ai participé à un atelier inoubliable avec Philippe Conticini, j'ai été à une soirée sous la pyramide du Louvre, enfin je ne vais pas tous les citer.

      Une photo souvenir pour le plaisir ;)

    comment fixer tarifs blogueur
      J'ai adoré faire tout ça, mais il faut bien se dire que pour le faire c'est comme si à chaque fois je posais une journée de congé. Je peux le faire de temps en temps, mais je dois trier.
       
    • Une vidéo : il est aussi possible de présenter un produit en vidéo sur YouTube, ou même de réaliser des vidéos pour une autre chaine YouTube.


    • Une recette : certaines marques ont besoin de recettes pour alimenter leur site internet. Pour cela, elles font parfois appel à des blogueurs (ce qui leur revient bien moins cher que de faire appel à des agences avec photographe, cuisinier, styliste, etc).


    Les tarifs d'un blogueur culinaire

    Autant vous dire qu'il n'existe pas de grilles de tarifs pour les blogueurs. Chacun élabore la sienne, souvent sans absolument aucune idée des prix que pratiquent les autres. C'est mon cas ! Je propose aux marques des tarifs qui me conviennent, mais je ne sais pas du tout quels sont les tarifs des autres blogueurs.

    Du coup, c'est difficile au début de fixer des prix. Il faut bien sûr prendre en compte le temps passé sur le travail en lui-même, mais aussi le nombre de personnes qui seront atteintes par la publication. Ainsi, un instagrameur qui a 100 000 abonnés n'aura pas les mêmes tarifs qu'un autre avec 1 000 abonnés pour la même quantité de travail, c'est évident.


    Comment fixer ses tarifs quand on a un blog ?


    C'est très subjectif ! Je fixe les miens en fonction de l'offre et de la demande. Je ne tiens pas à sponsoriser chacun de mes articles, loin de là. Je trouve que cela perdrait en crédibilité et ça ennuierait mes lecteurs.

    Du coup, selon les périodes, je monte ou je diminue mes tarifs. J'ai la chance de ne pas avoir besoin de démarcher les marques. Elles viennent naturellement vers moi.

    Pour fixer mes tarifs, je me base sur plusieurs critères :
    • L'offre et la demande : j'ai beaucoup de demandes en ce moment ? Je monte les prix. Je n'en ai pas beaucoup ? Je descends (ou pas, ce sera selon les critères suivants).
    • La marque : la marque est-elle à 100% dans ma ligne éditoriale ou s'en éloigne-t-elle un peu ? Si elle s'en éloigne, je demanderai un peu plus car je n'aurais peut-être pas parlé de ce produit naturellement.
    •  La quantité de travail demandé : le tarif ne sera pas le même pour un lien dans un paragraphe que pour un article entier consacré au produit, avec des photos, des partages sur les réseaux, etc.
    • La marque m'offre-t-elle le matériel ? Selon les partenariats, une blogueuse peut être amenée à tester des ustensiles peu couteux comme des robots ultra perfectionnés.
      Évidemment, si une marque m'offre un robot à 1000 €, je ne vais pas lui demander la même chose que si elle m'offrait une bouteille de jus de fruits.
    • Les impôts et taxes : en gros, je ne touche que la moitié de l'argent que je facture à une marque (comme la plupart des entreprises). Étant en SASU, je paye 20% de TVA et 30% de taxes sur mon bénéfice (je suis ensuite assujettie à l'impôt sur le revenu comme tout le monde en plus de ça, mais je n'en parlerai pas car c'est le cas de tout le monde).
      Je dois ensuite payer évidemment les ingrédients de ma recette et amortir mon matériel : un bel appareil photo, un ordinateur puissant qui me permet de faire du montage vidéo, un téléphone correct pour faire de belles photos, un stabilisateur, un trépied, des fonds, de la vaisselle à n'en plus finir, sans parler de ma comptable, du compte pro, bref, à l'année tout ça monte très vite.

    Combien je facture mes articles ?

    Pour vous donner un ordre d'idée, je demande entre 250 et 500 € pour un article sur le blog et entre 700 et 1500 € pour une vidéo, sachant en gros que seule la moitié va réellement dans ma poche.

    Aucune idée si c'est beaucoup ou pas beaucoup par rapport à ce que demandent les autres blogueurs. Si ce n'est pas beaucoup, amis blogueurs dites-le moi, je monte mes tarifs direct 😂

    D'ailleurs, si certains d'entre vous veulent donner leur avis ou témoigner sur le métier de blogueur, envoyez-moi un mp ! Je ferai peut-être un dernier article avec des témoignages si j'arrive à en avoir plusieurs.


    4. Ouvrir un Tipeee


    Tipeee est un site sur lequel on peut donner de l'argent aux créateurs. Ça peut être une somme unique ou une somme par mois. Elle peut aller de 1 € à n'importe quelle somme, ce sont les gens qui décident de donner ce qu'ils veulent.

    C'est un système qui est utilisé par de nombreux YouTubeurs, un peu moins par les blogueurs.

    Je n'ai jamais pensé à ouvrir un Tipeee. Pourtant, en écrivant cet article, je me dis que peut-être vous préfèreriez un Tipeee plutôt que les bannières publicitaires ? Perso, ça me gène de demander de l'argent. Je préfère que le blog soit payé par la pub, même si c'est moins joli.

    Mais il y a tellement d'entre vous qui utilisent des Adblocks que peut-être vous préfèreriez un Tipeee ? N'hésitez pas à me donner votre avis en commentaire. Pub ou Tipeee ?


    gagner de l'argent avec un blog culinaire

    5. Ouvrir une boutique en ligne


    Encore une fois, ce système est davantage utilisé par les YouTubeurs que par les blogueurs. Ouvrir une boutique en ligne permet de vendre ses propres produits.

    C'est ce que j'ai fait avec mon livre Best Of.

    Ça demande beaucoup de temps et c'est un gros investissement. Mais ça permet aussi de créer un lien supplémentaire avec ses lecteurs. Personnellement, j'ai adoré faire ça !
    J'ai d'ailleurs des tonnes d'autres idées mais pas du tout le temps de les mettre en place pour le moment. Plus tard peut-être :)

    boutique en ligne



    Quels moyens je privilégie ?


    Si j'ai choisi d'être blogueuse, c'est avant tout pour une raison : la liberté. C'est donc en fonction de ça que je vais privilégier telle ou telle source de revenu :

    • Bannière publicitaire : liberté totale, personne ne me demande rien, je fais à 100% ce que je veux.
    • Affiliation : idem
    • Partenariat : ça dépend des marques, mais la plupart du temps en perd forcément une partie de sa liberté. La marque investit de l'argent, elle attend donc quelque chose en retour ce qui est normal.
    • Tipeee : jamais testé 
    • Boutique : j'adore mais ça prend énormément de temps

    Vous l'avez compris, je privilégie donc les 2 premières solutions. Ainsi, j'ai peu d'articles sponsorisés sur le blog et je garde une totale liberté sur ce que je publie.

    Avoir des revenus publicitaires et d'affiliation me permet de trier les partenariats. J'en refuse énormément. Si je n'avais pas les 2 premières sources de revenus, je serais obligée d'accepter certains partenariats sans être convaincue à 100%. Il faut bien payer les factures.

    Du coup, je sais que certaines personnes n'aiment pas voir des pubs sur les blogs, mais sans ça les blogs perdraient leur indépendance, c'est un choix.

    Attention, je ne dis pas qu'on perd forcément son indépendance quand on fait des partenariats. Ça s'est toujours super bien passé avec toutes les marques avec lesquelles j'ai travaillé. Certaines sont même vraiment top et me soutiennent autant que moi je défends leurs produits.
    Mais c'est parce que j'ai le luxe de pouvoir choisir parmi toutes les propositions que je reçois.

    D'ailleurs, je suis toujours choquée quand je vois des réflexions du genre : "Oh encore un placement de produit !" ou "Super vidéo, mais le placement de produit gâche tout", sur les comptes de certains influenceurs (par forcément culinaires d'ailleurs). Certains même menacent de se désabonner au prochain post sponsorisé ! Euh...

    Est-ce que quelqu'un les engueule, eux, quand ils partent bosser tous les matins ? :
    - "Quoi ?! Tu te lèves encore pour aller bosser ? Ça commence à être pénible. Je vais te quitter pour quelqu'un qui ne fout rien ça va être vite vu."

    A moins que ce ne soit leur patron :
    - "Super boulot ! Dommage que je doive te payer, ça gâche tout. Tu aimes ton boulot oui ou non ? Parce que si tu l'aimes, tu n'as pas besoin d'être payé, hein ? Et si tu ne l'aimes pas, tu es viré !". 

    Non parce que ça revient exactement à la même chose. J'ai du mal à comprendre le raisonnement...

    gagner argent avec blog cuisine patisserie


    Prenons le cas d'une chaine de télévision. Vous avez le choix entre :
    a) Des coupures pub
    b) Payer un abonnement à la chaîne et ne pas avoir de pub
    c) Voir certaines émissions perdre de leur indépendance car sponsorisées par des marques
    d) Ni pub, ni abonnement, ni partenariat ? Tout le personnel de la chaine va partir travailler ailleurs, ils pourront assurer 1 émission tous les 15 jours par plaisir, et encore ce n'est pas sûr.
    La réponse m'intéresse pour de vrai !


    FAQ

    Il y a quelques jours, j'ai proposé à mes followers Instagram de me poser toutes les questions qu'ils avaient sur ce sujet. J'ai répondu à une grande partie dans l'article, mais je les résume ici :

    Est-ce une activité chronophage ?
    Oui, pour être blogueur, il faut vraiment être passionné par son sujet car on y passe tout son temps. Je n'ai jamais compté mes heures. Je commence à travailler vers 8h ou 9h, je termine vers 23h.
    Entre temps c'est très aléatoire : je vais bien sûr m'occuper de mes enfants et il y a des jours où je vais voir de la famille ou des amis, d'autres où je vais bosser non stop avec un plat préparé avalé vite fait.

    Si j'ai envie de partir en vacances, je vais mettre les bouchées doubles les semaines qui précèdent.
    Je pense que je prends environ 5 semaines de vacances par an + des jours par ci par là quand j'en ai envie. Aucune idée de combien !

    Est-ce que ça peut être une vraie activité à plein temps ?
    Oui, c'est mon cas, mais ça ne se fait pas du jour au lendemain.


    Comment as-tu décidé de te lancer ? Coup de tête, déclic, partenariat, famille ?
    C'est le casting du meilleur pâtissier qui m'a donné l'idée ! Vous raconte tout ici : comment j'ai raté le casting du meilleur pâtissier ?


    Comment gères-tu les partenariats ?
    J'ai répondu plus haut, mais en gros je ne travaille qu'avec les marques ou produits que j'aime vraiment. Quand une marque me contacte, je lui envoie mes tarifs, puis on réfléchit ensemble à ce que l'on peut faire pour à la fois mettre en valeur le produit, intéresser mes lecteurs et que je m'y retrouve de mon côté.

    Quand j'ai envie d'organiser quelque chose de spécial, c'est moi qui contacte les marques. Je leur fais ma proposition, et elles acceptent ou pas.

    Pourquoi faut-il rémunérer un blogueur ?
    Et bien tout simplement parce que s'il ne gagne pas d'argent avec son blog, il devra en gagner ailleurs et donc délaisser son blog. Seule avec 3 enfants, si je devais aller travailler dans un bureau 35 heures par semaine, il ne me resterait pas beaucoup de temps pour faire tout ce dont je parle dans mon article sur le métier de blogueur.
    Je publierais peut-être une recette tous les 15 jours, et encore... Ou alors je choisirais entre blog et vidéos. Ce serait impossible de faire les deux.

    Combien gagnes-tu par mois ?
    J'ai gardé le meilleur pour la fin ;) Mais je vais vous décevoir... Si vous voulez gagner beaucoup d'argent avec un blog, vous n'avez vraiment pas choisi les bon secteur. Les revenus d'un blogueur culinaire sont ridicules à côté de ceux d'un blogueur mode ou beauté.
    Je comprends que, eux, privilégient les contrats avec les marques car il y a de réelles grosses sommes d'argent en jeu.
    Donc pour répondre à la question : je gagne correctement ma vie mais ce n'est dingue non plus 😀 Je sais, je n'ai pas répondu ;)

    Comment gagner 10k € par mois et filé ma dém de mon job ?
    J'ai failli oublier la question de ma Wonderpétasse préférée ! C'est tout simple Sophie : deviens blogueuse mode ! 😉


    Merci


    Une dernière chose, les pubs, les partenariats, etc, c'est bien beau mais tout ça n'existerait pas si vous n'étiez pas là. Alors si j'ai cette chance extraordinaire de vivre de ma passion, c'est avant tout grâce à vous !
    Merci de venir sur ce blog aussi nombreux, merci pour vos commentaires bienveillants, merci à tous ceux qui m'ont soutenue quand j'ai ouvert ma boutique, vous êtes vraiment au top du top !

    J'espère que vous en aurez appris plus sur comment gagner de l'argent avec son blog :) N'hésitez pas si vous avez des questions !


    Vous aimez mes recettes ? Retrouvez-les dans mes livres avec plein d'inédites !

    Mon livre
    Mon Ebook


    En savoir +


    En savoir +

    25 commentaires :

    1. Très bien ton article. Complet, intéressant et transparent. Merci à toi

      RépondreSupprimer
    2. Au top cet article ! Et en te lisant j’ai de plus en plus envie de me lancer dans l’affiliation. Côté régis pub j’utilise bien-sûr adsense et the moneytizer que tu cites. Ils sont vraiment bien niveau revenu. Et concernant les prix proposé aux marques, je suis sur des prix moins élevés mais c’est normal, je n’ai pas la même audience que toi. Mais je trouve que tu pratiques des prix très raisonnables. Que répond tu aux marques qui te proposent uniquement quelques produits et qui refusent de te payer pour la réalisation des photos, recettes... ? Ça m’arrive très souvent, les marques (attention pas toutes !) pensent qu’un petit colis suffit pour compenser le travail ! En tout cas merci pour ton article ��

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. J'ai résolu le problème ! J'ai hésité à le mettre dans l'article mais c'était déjà tellement long ^^ Jusqu'à il y a peu, je perdrais énormément de temps à répondre aux mails des marques qui me proposaient des produits dérisoires en échange d'articles. J'ai ajouté cette phrase au-dessus de mon formulaire de contact : "Vous êtes une entreprise et vous souhaitez que l'on travaille ensemble ? Ce sera avec plaisir. Sachez toutefois que je ne rédige pas d'article en échange de produits gratuits. Nous élaborerons un budget ensemble en fonction de vos besoins." Avec le mot "budget" souligné :) Depuis je reçois beaucoup moins de mails, donc je gagne du temps et tout ce que je reçois est sérieux :)

        Supprimer
      2. Haa merci pour ta réponse. Très bonne idée cette petite phrase, c'est vrai que je me sens toujours un peu gêner lorsqu'on en vient à parler devis, budget et argent, on a tellement l'impression que c'est tabou en France !

        Supprimer
      3. Il ne faut pas. Les marques te contactent pour se faire connaitre et dans un but unique : gagner de l'argent ! Donc pourquoi toi tu devrais être la seule dans l'histoire à ne pas en gagner alors que c'est toi qui fais le boulot ?

        Supprimer
    3. Bonjour Christelle,
      Cet article tombe à pic car je songe à une reconversion professionnelle et devenir bloggeuse me trotte dans la tête depuis un bon moment (entre autres choses) sans trop savoir par où commencer ni même où me renseigner. Alors je te remercie, j'y vois un peu plus clair. Et merci d'avoir traité le sujet honnêtement, sans tabou car comme le dit Amandise l'argent est un sujet tabou en France et on n'imagine pas forcément les coulisses du blog qu'on consulte régulièrement (c'est mon cas pour le tien :) ). Bonne journée à toi !

      RépondreSupprimer
    4. merci pour cet article très bien fait

      RépondreSupprimer
    5. Bonjour Christelle. Très très bon article très intéressant. Comme tu l'a dit, tout cela n'est possible que si le public est présent. La visibilité, c'est le nerf de la guerre. L'acquérir est une chose difficile. J'essaye toujours de faire du contenu très qualitatif, je passe aussi énormément de temps qui pour le moment ne me rapporte (presque) rien. Mais après tout, la passion me guide alors je continue. Si un jour ça me rapporte, ça sera du bonus. Bonne continuation et au plaisir de te voir sur Ô mon Gâteau.
      Clément.

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Salut Clément, j'ai été voir ton blog et en effet les recettes sont vraiment top ! Bravo !

        Supprimer
      2. Merci beaucoup, c'est gentil.

        Supprimer
    6. Merci de nous apprendre un peu plus sur votre passion. Cela nous donne une idée de tout votre travail derrière vos recettes. Je suis chaque jour votre blog on a pas idée de tout le boulot de la blogueuse que vous êtes. De plus avec votre bonne humeur et votre énergie ce n'est que du plaisir à vous lire. peut-être lorsque votre emploi du temps le permettra nous aurons un topo "comment se faire connaitre pour lancer son blog". Je vous souhaite beaucoup de succès pour le futur et je vous vois très bien dans plusieurs années remplacer notre Mercotte que j'aime beaucoup.

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Merci beaucoup Aicha <3 Dans de nombreuses années alors hein ! ;)

        Supprimer
    7. Bonjour Christelle ! J'ai vu ton dernier article sur l'auto entreprise que j'ai trouvé très intéressant. Je pense d'ailleurs à monter la mienne ! Celui ci aussi est très instructif. Bcp de gens ne s'imagine le travail que cela demande de tenir un blog de cuisine ! J'espère que l'on pourra se revoir un de ces jours !

      RépondreSupprimer
    8. Merci pour votre article c'est très intéressant et bravo pour votre travail. Je compte me lancer dans la pâtisserie moi aussi et j'ai tout lâché pour cette passion 😍 😍 😍.

      RépondreSupprimer
    9. Cet article complète parfaitement le premier sur le métier de bloggeur/bloggeuse culinaire. Ils sont tous les deux vraiment très instructifs. Alors un grand merci pour toutes ces précieuses info au nom de ceux qui, comme moi, hésitent à franchir le pas .

      RépondreSupprimer
    10. Bonsoir Christelle , c'était très intéressant de lire ton article ! C'est un métier de tenir un blog ! Et de l'entretenir surtout , tu as choisi ce travail par passion ... mais aussi pour pourvoir être auprès de ta petite famille , et je te félicite . Bon moi j'ai un petit blog ! Mais c'est uniquement pour mémoire de mes recettes et en faire un peu profiter des intéressés ! Je suis à la retraite et c'est pour moi un passe temps ! Donc aucun désir d'être rémunérer . Je te souhaite grand épanouissement dans ce beau travail ! Bises. Annie.

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Coucou Annie, c'est vrai que le blog est aussi notre carnet de recettes ! Ton blog est super Annie, on sent la passion dans chacun de tes posts.

        Supprimer
    11. Bonjour ,
      Merci pour ce chouette article.
      Ma passion c’est la couture et les loisirs autour de l’art du fil. J’aurais aimer en savoir un peu plus sur
      l’activité de blogueuse.Pouvons nous créer un blog sans connaître d’autre blogueurs (sans avoir de lien) dans le même secteur d’activité ? Quelles sont les règles à respecter ?
      Comment démarcher les sociétés pour présenter leurs produits?
      Je vous remercie par avance d’avoir pris le temps de me lire dans l’attente
      de votre réponse .
      Belle journée à vous .
      Mélinda.

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Bonjour Mélinda,
        Oui, tout à fait ! J'ai créé mon blog sans connaître personne. Je pense que c'est le cas de beaucoup de gens au départ. Je n'avais non plus aucun lien dans ce secteur d'activité.
        Il n'y a aucune règle à respecter. Au contraire ! Chacun construit son blog en fonction de ses envies. Après il y a des règles pour le référencement, mais c'est autre chose et ce serait trop long à développer ici.
        Pour le démarchage, le mieux c'est d'écrire aux marques ciblées en proposant des idées de partenariat et en leur présentant votre blog, les stats, etc.

        Supprimer